Déguster du poisson : raisons et méthodes à connaître

Generation Hopital » Actu » Déguster du poisson : raisons et méthodes à connaître

Les poissons et les produits issus de la pêche renferment des atouts nutritionnels inestimables, les rendant des options alimentaires hautement attractives. Cela consiste notamment à répondre aux besoins en acides gras oméga-3. Toutefois, ils ont la capacité d’accumuler des substances chimiques indésirables soit par filtration de l’eau de mer, soit en se nourrissant d’autres poissons. Ci-dessous, vous trouverez des recommandations pour tirer pleinement profit de leurs bienfaits nutritionnels tout en minimisant les risques potentiels.

L’importance de la consommation du poisson pour la santé

Le poisson représente une précieuse source d’acides gras oméga-3, parmi lesquels certains revêtent une importance pour le développement et le bon fonctionnement du système nerveux. Cela implique également la prévention des affections cardiovasculaires. En particulier, les poissons gras se distinguent par leur teneur plus élevée en acides gras oméga-3 dits « à longue chaîne » (EPA, acide eicosapentaénoïque, et DHA, acide docosahexaénoïque).

Dans le meme genre : Acheter de la créatine creapure : conseils d'utilisation du produit

De plus, le poisson offre une précieuse source de protéines, ainsi que de divers minéraux tels que :

  • Le phosphore
  • L’iode
  • Le zinc
  • Le cuivre
  • Le sélénium
  • Le fluor

Ces derniers s’ajoutent aux vitamines A, D, et E, jouant un rôle essentiel dans le maintien de la santé. Lisez la suite pour plus d’explications.

A voir aussi : Services disponibles pour les urgences ophtalmologiques à genève

Les risques associés à une surconsommation de poisson

Les poissons peuvent contenir des polluants environnementaux tels que les dioxines, les PCB et le méthylmercure. Toutefois, leur exposition excessive peut avoir des conséquences néfastes sur la santé. Les poissons gras, comme l’anguille et certains poissons bioaccumulateurs sont plus susceptibles de contenir des PCB et des dioxines. Le méthylmercure se trouve principalement dans les poissons prédateurs sauvages tels que le thon, la lotte ou la dorade.

Les avantages du poisson tout en minimisant les risques 

Afin de garantir que la consommation de poisson apporte pleinement ses avantages, notamment en comblant les besoins de la population en acides gras oméga-3 de chaîne longue, tout en réduisant au minimum les risques de surexposition à des contaminants, l’Anses a formulé un ensemble de directives à l’intention de la population en général ainsi que des groupes sensibles.

Pour la population générale, il est recommandé de consommer du poisson de la manière suivante. Commencez par l’intégrer dans votre alimentation du poisson au moins deux fois par semaine en associant un poisson gras à forte teneur en acides gras oméga-3, comme le saumon, la sardine, le maquereau, le hareng, et un autre poisson tel que le colin, le merlu, le cabillaud ou la sole. En outre, pensez à varier les espèces de poissons que vous consommez et les lieux d’approvisionnement. Limitez la consommation d’anguille à titre exceptionnel. Si vous pratiquez la pêche de loisir, vous devez respecter les recommandations de non-consommation émises dans certaines zones.

Pour les personnes sensibles, notamment durant la grossesse et jusqu’à 3 ans, il faut considérer la vulnérabilité accrue du cerveau des enfants face aux contaminants chimiques. Par conséquent, des recommandations spécifiques s’appliquent aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 3 ans.

Il est conseillé de limiter la consommation de poissons prédateurs sauvages et d’éviter complètement certains types de poissons, tels que l’espadon, le marlin, le siki, le requin et la lamproie. De plus, pour les poissons d’eau douce, la consommation d’anguilles, de barbeaux, de brèmes, de carpes et de silures devrait être limitée en fonction du groupe concerné. Ces recommandations visent à garantir une alimentation saine tout en minimisant l’exposition aux substances potentiellement nocives, en particulier lors des périodes essentielles du développement.

Déguster du poisson : raisons et méthodes à connaître

Retour en haut